Les élèves de 3B/4B ont découvert durant le cours d’histoire quelques facettes du quotidien de nos ancêtres. Ainsi, le dernier mercredi avant le congé d’automne, ils ont expérimenté comment les hommes de la préhistoire modelaient les poteries à la main à partir de boulettes d’argile écrasées ou de rouleaux ( colombins ).

A défaut de four, il va falloir consolider les réalisations des petits potiers par un autre procédé, car l’argile devient très fragile après avoir séché! Une fois ceci effectué, ils finaliseront les poteries en les décorant. En effet, la poterie néolithique était souvent richement décorée de motifs incrustés, collés ou peints.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.